La chapelle de l'Hospice


 

Modeste par sa taille et moins exubérant dans le style architectural, par rapport à la chapelle du Saint-Esprit, la chapelle de l'Hospice joue un rôle important dans le pèlerinage du crucifix miraculeux...

Edifiée dès le XIIème siècle, la chapelle de l'Hospice est initialement dédiée à Saint-Nicolas. Sa construction avait pour but d'accueillir les pèlerins pauvres et malades qui s'empressaient de venir prier le crucifix miraculeux.

Malheureusement détruite lors de la guerre de Cent Ans, ce monument a subi de nombreuses reconstructions.

Il faut attendre le début du XVIème siècle pour que la chapelle renaisse de ses cendres. Une Confrérie à Saint-Jacques de Compostelle prend en main les travaux de reconstruction.

Dès lors, la chapelle sera dédiée à Saint-Jacques de Compostelle et à Saint-Nicolas. De style gothique plus simple que la chapelle du Saint-Esprit, la chapelle de l'Hospice impressionne par sa magnifique voûte en carène de bateau renversée.

Des boiseries où scènes de chasse, attributs jacquaires et inscriptions sont à remarquer. Différentes congrégations religieuses assureront l'entretien de l'édifice jusqu'au XVIIIème siècle.

La chapelle jouxte l'Hospice. De la pierre blanche et des briques ont été utilisées pour concevoir ce dernier qui date du XVIIIème siècle. 

 



Les conditions de visites


La chapelle de l'Hospice se découvre uniquement lors des visites guidées proposées par le Service du Patrimoine.

 

D'avril à septembre : 

du mardi au vendredi : 10h30 (visite en commun avec la chapelle du Saint-Esprit et le beffroi).

 

6€/pers., entrée gratuite pour les - de 12 ans.

 

Visites sur inscription - Places limitées